Dans le tourbillon de la vie: « Sous le soleil de tes cheveux blonds » d’Agathe RUGA

par | Jan 13, 2021 | LECTURE INSPIRANTE | 0 commentaires

Brune… la brune, excentrique, chancelante funambule sur le fil de la vie, et « Brigitte », la blonde, bourgeoise inatteignable et mystérieuse, sont inséparables.

Ensemble, les deux amies font les 400 coups, jeunesse oblige ! Elles passent du rire aux larmes, de folles guindailles aux lendemains de veille, de « je t’aime » à « moi non plus ».

Mais, quand Brune, encore aux études tombe enceinte et se marie, propulsée brutalement dans la vie adulte, Brigitte reste sur le carreau. Rien ne sera plus pareil. Même si elles essaient.

Et, alors que Brigitte accumule relations foireuses et déceptions amoureuses, la jeune maman, elle, découvre l’amour fou.

Au fil des pages, on sent intuitivement qu’entre ces deux-là, ça va péter ! Et, effectivement, un jour de vacances bretonnes pareil à tant d’autres auparavant, Brigitte rejette Brune, et disparaît de sa vie sans explication.

Les années s’écoulent. Et quand Brune attend un nouvel enfant, la nostalgie de cette belle amitié lui revient. Et avec elle, les souvenirs. Et le besoin de comprendre…

 

 

Alternant poésie et criant réalisme, ce roman dépeint, un pan de notre vie à toutes : la jeunesse. Une tranche capitale de notre existence, entre éveil à la féminité, séduction, et passage à l’âge adulte. Un champ des possibles s’ouvre, aussi prometteur que violent. Ma lecture de « Sous le soleil de tes cheveux blonds »  m’a d’ailleurs souvent rappelée celle de « Hell » de Lolita PILLE… en moins trash.

 

Mais là n’est pas l’important…

 

J’ai eu à cœur de mettre à l’honneur cet ouvrage comme « Lecture inspirante », car il met en exergue, le changement de cap radical d’une dentiste devenue écrivaine, une scientifique avide de beaux mots, une soignante – lassée des bouches peu ragoutantes – qui décide de vivre de ses récits.

Et c’est particulièrement pour cette audace que ce livre m’a plu : oser quitter un job stable, sûr, rentable, pour une vocation, une mission de vie ; bref, ce qu’on a dans les tripes, c’est osé…

Mais c’est surtout mon travail quotidien que d’accompagner des femmes, comme Brune, qui, un jour, décident de s’écouter. Je ne sais pas à quel point ce roman est autobiographique, mais, avant Brune, cette audacieuse reconversion, c’est Agathe qui l’a osée ♥

 « On peut lire en silence et écrire dans sa tête, partout, ce sont eux la liberté absolue. »

 

 

Ce livre m’a ensuite interpellée, car il parle d’amour, et de la communication dans l’amour. Il parle des attentes des femmes. De la lâcheté. Et de la déception, qui, « quand elle a pénétré l’âme », mène au mépris.

« De tout ce que nous reprochons aux hommes, nous pardonnons plus facilement leurs actes que leur absence d’actes. »

Et tout comme je le constate quotidiennement, avec mes coachées, mais aussi à titre personnel : Dans un couple, rien n’est jamais tout noir ou tout blanc… Ni tout rose.  Même quand, à l’image de Brune, on a trouvé « l’Homme de sa vie », il y a des moments difficiles. Qui laissent la place à des moments magiques. Quand on est uni à l’autre par un amour vrai et profond, on pardonne toujours les maladresses, les petites erreurs, les imperfections :

« Nous les femmes avons-nous vraiment besoin du meilleur mari au monde ? »

Ce roman m’a également beaucoup plu, car c’est un hymne à la vie : se nourrir du passé, n’en garder que le bon, l’intégrer dans le présent, pour dessiner l’avenir. Et nos enfants en font partie :

« La chair de ma chair grandira, bourrée de tout l’amour dont je déborderai, mes filles ne sauront pas quoi en faire, à part le transmettre à leur tour. Et c’est ainsi que la Terre tourne depuis toujours, entre le besoin et le trop-plein, à donner ou à recevoir. »

 

 

Et puis, il y a les chansons. France Gall, Bardot, Brel. Et tant d’autres !

Qui me connaît un peu sait mon goût immodéré pour la musique. Pour moi, plus qu’adoucir les mœurs, la musique sauve des vies. Chacun sa thérapie 😉

 

En conclusion, si tu cherches un roman qui soit résolument féminin, sans tomber dans le « feel-good » mièvre, découvre sans hésiter cette petite pépite.

Tu le vaux bien !♥

 

« Sous le soleil de mes cheveux blonds » – Agathe RUGA – Ed° Stock (Arpège)

Publié en Livre de Poche, et renommé « Sous le soleil de tes cheveux blonds »

 

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aurore

Aurore

Je m’appelle Aurore et je suis coach d’épanouissement pour femmes à Huy.

Une recherche en particulier ?