La coach qui m’aide à changer de job…

par | Avr 17, 2021 | COACHING PROFESSIONNEL | 0 commentaires

Remarque préliminaire : Cet article est destiné à des femmes qui ne se sentent plus à leur place dans leur vie professionnelle et qui se demandent si c’est le bon moment pour changer de job.

C’est peut-être un luxe aux yeux de certaines personnes, mais c’est mon métier que de les y aider, et j’adore ça !

Ce n’est en aucun cas incompatible avec ma compréhension des gens qui jugent ne pas être en mesure de franchir ce pas pour des raisons qui leur sont propres.

J’exprime également ma solidarité aux secteurs qui sont actuellement empêchés de travailler : Je pense à vous. ♥

 

 

Il y a quelques jours, en faisant mes courses, je tombe sur une connaissance au détour d’un rayon. Après avoir brièvement échangé sur la crise sanitaire, l’état de santé de nos familles respectives et la croissance de nos enfants, elle me dit tout de go :

« Tu sais quoi ? Hier, au boulot, j’ai revu ma collègue Lucie. Je pense qu’elle est « out » depuis au moins 6 mois ! Et quand je lui ai demandé quand elle revenait, elle m’a répondu : ‘ Ah ça, je n’en suis pas prête, je suis venue négocier mon préavis. J’ai une coach qui m’aide à changer de job ! ‘ ».

Et mon interlocutrice de poursuivre :

« Quelle drôle d’idée, tu ne trouves pas ? Elle avait une place sûre, assurée jusqu’à sa pension. Je ne comprends pas tous ces gens qui tombent en burn out, et quittent leur boulot. Et une coach l’aide pour ça en plus ! »

 

… En l’écoutant, je comprends que la coach en question, c’est moi !

Et que cette dame que « j’aide à changer de job », je l’ai vue une seule fois.

Mais, quelle fois ! Je revois ce petit bout de femme énergique et pleine de ressources m’expliquer comment elle s’éteignait dans sa fonction et au contact de ses collègues, et comment son chef lui avait dit de faire un effort pour être moins anormale.

Je suis heureuse à ce moment-là d’avoir toujours refusé de travailler pour des entreprises 😉

Mais, je suis encore plus heureuse de voir le déclic qu’a pu provoquer une seule rencontre…

 

Alors, pour toutes les dames « anormales » qui se posent des questions sur leur vie professionnelle, voici 5 indices qu’il est temps de changer de job :

 

 

  1. Tu manques de motivation

Tu peines à te coucher à l’idée que demain, tu vas bosser. Tu peines à te lever à l’idée que ce matin, tu vas bosser. Tu redoutes le lundi, et accueilles le vendredi comme un cadeau de Noël. Tu en arrives à espérer un hypothétique accident qui t’éviterait l’épreuve d’aller travailler. Et, manque de bol : avec le télétravail, tu n’as même plus cette échappatoire.

Si tu ne te sens plus à ta place, bouge ! Tu n’es pas un arbre…

 

  1. Tu t’em… et/ou cherche un sens à ton travail

Si les tâches qui te sont confiées te semblent absurdes et inutiles, que tu ne vois pas d’autre intérêt à les réaliser que l’exigence de ta hiérarchie. Si les valeurs de ta boîte te semblent à des années-lumière des tiennes, si tu as le sentiment de vivre une crise identitaire, tu es peut-être en « brown out ».

Moins connu que le fameux burn out (défini comme un épuisement par surcharge de travail), le brown out se développe quand le travail est perçu comme vide de sens. Il existe également un trouble psychologique caractérisé par l’ennui au travail : le « bore out ».

Ces deux cousins du burn out peuvent cependant avoir des conséquences aussi ravageuses que lui s’ils ne sont pas pris en compte.

 

  1. Tu as le sentiment de stagner

Tu ne te vois pas évoluer professionnellement. Tu n’apprends plus rien. Tu remets en cause – ou les autres le font pour toi – tes compétences, tes connaissances, ton originalité.

Pas de doute ! Ta zone de brillance est ailleurs.

Pour la trouver, interroge-toi sur le sens que tu souhaites donner à ton existence. Par quelles actions du quotidien ?

-> En trouvant et côtoyant ce qui t’anime profondément, le domaine dans lequel tu brilles et t’éclates (il peut y en avoir plusieurs), tu auras déjà des pistes pour aller vers plus de « ce qui te va » 😊

 

  1. Tu te désinvestis

Tu n’es plus aussi assidue face aux missions qui te sont attribuées. Tu es souvent distraite. Tu fais des erreurs. Tu adoptes parfois même un comportement inadéquat.

Quand tu travailles de chez toi, tu t’adonnes à tes tâches ménagères ou tu as toujours mieux à faire que ce qui t’incombe professionnellement :

« Tiens, si j’allais voir mes notifications FB ? »

« Et si je commandais en ligne ce petit pull que j’ai vu hier sur Zalando ? »

« Je trierais bien ma garde-robe comme c’est le printemps » 

« Si je me faisais un (huitième) petit café ? »

Ça te rappelle quelqu’un? 😉

 

  1. Tu rencontres des difficultés relationnelles

Tu as envie de te mettre en retrait. Les relations avec tes collègues, même virtuelles, t’épuisent. Tu leur trouves tous les défauts de la Terre. Et toutes ces réunions te donnent la migraine.

En famille, tu parles incessamment de tes difficultés pros, ou, au contraire, tu t’isoles pour les traverser seule.

 

Tu te retrouves dans la plupart de ces « symptômes » ?

Si tel est le cas, je t’invite à sérieusement reconsidérer ta situation professionnelle.

Peut-être est-il temps d’aller voir ailleurs. D’explorer d’autres possibles…

 

Et souvent, quand tu viens me voir, tu l’as déjà compris : rien que par les intonations de ta voix ou les gestes qui accompagnent tes explications, tu me communiques que ta décision est prise.
Mais tu viens chercher la permission.
Sache que tu l’as ♥

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aurore

Aurore

Je m’appelle Aurore et je suis coach d’épanouissement pour femmes à Huy.

Une recherche en particulier ?