Fleurs de Bach ÉTÉ 2019 – 4

par | Juil 27, 2019 | AUTRE CONSEIL, CONSEIL-COACH | 0 commentaires

Bonjour,

Pour la dernière partie consacrée aux FLEURS DE BACH UTILES CET ÉTÉ, j’aborderai tout d’abord un état auquel, je l’espère, vous n’êtes (ou ne serez) pas confronté:

L’ABATTEMENT, voire LE DÉSESPOIR

J’ai décidé de vous en parler car l’été, c’est aussi le moment de se poser, se « pauser », et pourquoi pas, de faire le point sur l’année écoulée, voire sur sa vie toute entière.

Et parfois, on trouve ce constat un peu tristounet :

  • IMPRESSION DE NE PAS ETRE A LA HAUTEUR
  • PEUR DE L’ECHEC
  • NOSTALGIE
  • COMPARAISON AVEC LES AUTRES : A ce sujet, je vous invite à aborder les réseaux sociaux avec discernement.

Gardez toujours bien en tête que ceux-ci sont là pour montrer le meilleur de la vie de vos « amis », le côté le plus glamour.

Le post de la famille parfaite dans une mer étincelante sous un soleil radieux, c’est du RÊVE PARTAGÉ, mais en aucun cas une représentation de la vie quotidienne…

Se le remémorer régulièrement permet déjà d’apprécier un peu plus l’existence que l’on mène.

Voici quelques fleurs et leur émotion afférente pour vous aider à retrouver la lumière et l’enthousiasme, si vous baignez dans un brouillard d’abattement :

  • LARCH : Fleur de la confiance en soi, elle permet à ceux qui doutent de leurs capacités et se comparent sans cesse aux autres, d’oser se lancer quel que soit l’enjeu.
  • PINE : Aidera les personnes qui ne sont jamais satisfaites d’elles-mêmes, dont le mot d’ordre est « Peut mieux faire ! », à se satisfaire de leurs réussites.  
  • STAR OF BETHLEHEM : Cette fleur du réconfort console les bleus à l’âme (rupture de fin d’été, tristesse d’avoir quitté sa famille du bout de monde pour rentrer dans notre plat pays,…) Elle entre dans la composition du Rescue (remède de secours) puisqu’elle apaise les états de choc (accouchement, deuil,…)
  • WILLOW : Permettra aux éternels « Caliméro » de se responsabiliser, de s’excuser, d’accepter les épreuves comme un apprentissage et non comme une injustice.
  • SWEET CHESTNUT : Stimulera ceux qui ne voient plus d’issue, leur ouvrira la voie vers le lâcher-prise et l’auto-soutien.

Je terminerai ce post avec les fleurs de Bach qui peuvent vous accompagner si vous faites preuve d’un SOUCI EXCESSIF POUR LE BIEN-ÊTRE D’AUTRUI :

  • CHICORY : « Si tu m’aimais vraiment, tu ne partirais pas en week-end avec tes amis mais en amoureux avec moi ! » -> Pour les personnes dont l’amour étouffe les autres. Possessives et « mêle-tout », elles se sentent rejetées, trouvent les autres ingrats.  Chicory favorisera un altruisme sain où affection et liberté sont compatibles.
  • BEECH : D’un grand secours pour ceux qui sont exaspérés par la « bêtise du monde », cette fleur de la tolérance les ouvrira à l’indulgence et à la richesse de la différence.
  • ROCK WATER : La seule Fleur qui n’en soit pas une, puisqu’il s’agit d’Eau de Source. Par son pouvoir rafraîchissant, elle invite les personnes (trop) rigoureuses à plus de flexibilité.

Voilà !

J’espère que mes publications sur les « Fleurs de Bach de l’ÉTÉ » vous aideront à y voir plus clair dans votre vie ?

N’hésitez pas à me laisser vos commentaires !!!

Et, si vous souhaitez un accompagnement-coach « à la carte » et/ou des conseils personnalisés sur les Fleurs de Bach, vous savez qui contacter ?

Le mot de la fin !

Vous pouvez me faire confiance : c’est une (ex-) grande stressée qui vous parle :

Profitez de l’été pour vous laisser aller au lâcher-prise !

Imprégnez-vous de la délicieuse sensation du « Let it be »…

De toute façon, ce « Demain » pour lequel vous vous tracassiez hier est devenu 

« Aujourd’hui ».

Et franchement, entre nous, vous le trouvez si horrible que ça ??!

Je vous souhaite un excellent samedi de lâcher-prise !

Vous le valez bien !♥

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aurore

Aurore

Je m’appelle Aurore et je suis coach d’épanouissement pour femmes à Huy.

Une recherche en particulier ?